Neymar au PSG a « détruit le marché » selon Elber

276

Avec 222 millions d’euros dépensés pour faire venir le Brésilien en plus d’une autre somme astronomique pour payer Kylian Mbappe, le PSG a ruiné le marché, explique Giovane Elber.

Avant le match de ligue des champions qui opposera le Bayern de Munich et le PSG, l’ancien attaquant du Bayern Munich Giovane Elber revient sur le mercato du PSG; et explique que l’équipe Parisienne à « détruit tout le marché » avec la signature de Neymar pour 222 millions d’euros.

PSG a étonné le monde du football en payant la clause de rachat du contrat de Neymar et de fait battu l’ancien record de transfert (en faisant plus que le doubler).

#Les Parisiens sont également prêts à débourser environ 180 millions € pour Kylian Mbappe lorsqu’un prêt de Monaco devient permanent la saison prochaine, avec des sourcils levés sur la coopération de PSG avec le règlement du Fair Play financier, tandis que l’UEFA ont également confirmé qu’ils sont à l’étude dans les accords.

Elber, qui a également joué pour l’équipe de l’OL (Ligue 1) , estime que les clubs de la Bundesliga ne peuvent pas suivre des clubs comme le PSG, qu’il accuse de fausser le marché.

Il n’ y a pas de club [en Bundesliga] qui dirait: « Oui, nous payons 100 ou 200 millions d’euros ». Je ne pense pas qu’un joueur vaut une telle somme », souligne Elber à DAZN.

« Neymar est un joueur superbe mais je pense que PSG a détruit tout le marché en payant ces montants. Non seulement pour Neymar mais aussi pour Mbappe.  » Ces derniers mois, Ousmane Dembele a aussi quitté le Borussia Dortmund pour rejoindre Barcelone dans le cadre d’un contrat record de plus de 100 millions d’euros.

L’attaquant français Dembele a fait grève à Dortmund pour forcer le mouvement, un dangereux précédent aux yeux d’Elber.

Si un joueur veut quitter son club, un contrat n’ a plus de valeur.

« Il déchire le contrat et s’en va. Dembele l’a montré à Dortmund. Plus d’entraînement, je veux partir. Ce n’est pas bon signe. Vers les fans, ça ne va pas non plus. Les joueurs perdent l’amour qu’ils devraient normalement montrer sur le terrain. Pour moi, le football n’ a jamais été un métier. J’ai eu du plaisir à jouer et c’était encore mieux de gagner de l’argent en faisant ça. Aujourd’hui, ça a changé. Bien sûr, les joueurs s’amusent aussi et ils veulent gagner des titres et des matches, mais c’est différent et c’est dommage. ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *